Accueil > Boite a idees > Réalisations

Réalisations

Taille actuelle: 100%

Visuel "autres jeux" n°7
Visuel "autres jeux" n°7, © ministère de la Culture/conception graphique : duofluo

Berger du ciel étoilé

Proposé par Dis-moi dix mots le 22/01/2018

Sous l'impulsion de la médiathèque de Méru dans l'Oise, Edmond Juéry a écrit 80 textes avec les dix mots. En voici un exemple : 

 

Berger du ciel étoilé

 

Ohé les nuages mouvants,

je suis le berger des étoiles

ce n'est pas encore le moment

de fermer le ciel d'un voile

il faut ouvrir le manteau

le placotage n'est plus de mise

je dois rassembler mon troupeau

cesse de susurrer la bise

et toi, arrête ton bagou

tu n'es qu'un résidu d'orage

ta truculence a pris du mou

je ne reconnais plus ta rage.

Le griot accorde son luth

les oiseaux cessent leur jactance

si les roseaux jouent de la flûte

c'est pour la musique d'ambiance.

J'entends les grillons volubiles

souligner de leurs voix célestes

l'espace et le temps immobile

du sud au nord et d'est en ouest.

J'ai rétabli la nuit sereine

le spectacle peut commencer

la lune est là comme une reine

dont les étoiles sont les sujets

et je ne suis que le berger.

Les accents d'ombre et de silence

bercent cette nuit étoilée

de son obscure flamboyance.

Berger du ciel étoilé
Visuel "autres jeux" n°9
Visuel "autres jeux" n°9, © ministère de la Culture/conception graphique : duofluo

A cappella !

Proposé par Dis-moi dix mots le 22/01/2018

Marcel Goudeau est écrivain et a réalisé un texte en utilisant les dix mots de l'édition 2017-2018. 

 

A cappella !

 

Il aimait donner de la voix, il avait un bagou d’enfer,

lorsqu’il plaidait  a cappella, l’on se savait tiré d’affaire.

Notre ténor du barreau trouvait vite le juste accent

et, en quelques phrases, quelques mots,

rendait sympathique son client.

Comme les conteurs, les griots, il devenait metteur en scène,

nous déroulait son scenario, placotait à en perdre haleine.

Là  susurrait à notre oreille, puis jouait d’un langage truculent,

et volubile sans pareil, déversait ses tonnes d’arguments.

Sa jactance, conte de fée, ne manquait jamais d’élégance,

ponctuée de clins d’œil, de « Ohé »…de sourires et d’effets de manches.

A cappella !
logo du Wiktionnaire
wiktionaryfr.svg_.png, © utilisateur Otourly de Wikimedia Commons

"dis-moi 10 mots" à ajouter au dictionnaire

Proposé par Lmaltier le 17/01/2018

Une suggestion qui n'utilise pas, par définition, les dix mots choisis pour l'année, mais prend le slogan dis-moi dix mots au sens propre et vise à faire aimer les dictionnaires même aux jeunes : des animations, par exemple dans les bibliothèques, sur le principe suivant  :

* Quelqu'un est installé devant un écran avec Internet. Il propose à tous les présents, même aux plus jeunes, de lui donner des mots qu'ils connaissent bien, mais qu'ils seraient très très surpris de trouver dans le dictionnaire, et propose de les ajouter au Wiktionnaire (fr.wiktionary.org). Ces mots peuvent par exemple être des mots très techniques de leurs loisirs, des expressions spécifiques aux jeunes, etc. Il est bien sûr préférable que l'animateur soit quelqu'un qui se soit auparavant entraîné un minimum à la contribution sur le Wiktionnaire, pour ne pas perdre trop de temps.

* Quand un participant propose un mot, l'animateur cherche s'il est déjà sur le Wiktionnaire. S'il n'y est pas, il demande de proposer une définition et crée la page, en adaptant éventuellement un peu le style de la définition pour qu'elle puisse passer en tant que définition de dictionnaire. Il est prudent de faire d'abord une recherche Google rapide pour vérifier que le mot proposé semble effectivement être utilisé, au moins un peu. Il indique aussi la prononciation, et éventuellement les autres rubriques (mais s'il y a beaucoup de mots proposés, il vaut mieux aller vite).

* Et ainsi de suite pour dix mots (par exemple). Si on manque de temps, l'animateur peut noter les derniers mots et définitions pour les entrer par la suite, le soir.

* L'animateur suggère à tout le monde d'aller consulter le Wiktionnaire chez lui (éventuellement le lendemain pour les mots non encore saisis), et d'améliorer et compléter les pages créées si on le souhaite.

L'intérêt est clair : participer, même modestement, à un dictionnaire, améliorer la connaissance de la langue et donc être utile aux lecteurs du Wiktionnaire, cela ne peut que rendre les dictionnaires plus proches des participants.

Il ne faut pas hésiter à demander de l'aide sur le Wiktionnaire, si besoin est (ou même demander des animateurs : si vous avez de la chance, il se peut qu'il y ait des volontaires quand il faut et là où il faut).

"dis-moi 10 mots" à ajouter au dictionnaire
auxerre_ville_partenaire.jpg
auxerre_ville_partenaire.jpg, © Ministère de la Culture

Fête de la Francophonie à Auxerre

Proposé par Bourgogne Francophonie le 17/01/2018

Chaque année, la Maison de la Francophonie Bourgogne Franche Comté organise à l'occasion de la Semaine de la langue française et de la Francophonie, un spectacle autour de 200 invités à Auxerre.

Ledit spectacle est animé par les enfants sous la responsabilité du Conservatoire de musique et des centres de loisirs d'Auxerre.

Le but étant de promouvoir le goût des mots et la musique des mots.

Fête de la Francophonie à Auxerre
La Francophonie d'ici et d'ailleurs !
images_1.jpg, © Divers

En 2018, le barde de Gascogne fête encore la langue française et la Francophonie (avec Eric ENDERLIN, poète)

Proposé par RICKMALONE le 17/01/2018

Eric ENDERLIN présente "Le barde de Gascogne fête la langue française et la Francophonie" (nouvelle édition).

Du 17 au 25 mars 2018, Eric ENDERLIN (ou plutôt ENDERLIN l'Enchanteur) déclamera des vers de son répertoire ainsi que des textes de poètes francophones et francophiles. A cette occasion, comme à son habitude, il se rendra à domicile, chez les ammoureux de la poésie et de la rime en cette de Gascogne (Gers - 32 - Occitanie).

Eric ENDERLIN, qualifié de "barde de Gascogne", "troubadour" ou "mousquetaire des mots", se revendique "poétiquement incorrect". Auteur de 24 ouvrages (poésie), il se surnomme, avec dérision, le "va-t-en-vers" ou "le plus grand poète de tout l'étang".

Manifestation à découvrir sur le site www.foxoo.com et dans la presse gersoise.

 

En 2018, le barde de Gascogne fête encore la langue française et la Francophonie (avec Eric ENDERLIN, poète)
Jeu de l'Oie
jeu_de_loie_ecf.png, © Ecole Claire Fontaine

La Francophonie 2017

Proposé par Ecole Claire Fontaine le 15/01/2018

Apprivoiser ces dix mots, c'est échanger, parler, répéter, écrire et dessiner, chanter et ainsi jouer pour nous !
Dans notre spectacle-jeu, nous avons opté pour le sens lié à l'informatique, même si chaque mot possède son double sens. Nuage ou héberger se mettent a nous parler en language informatique !

Pour jouer au jeu de l’Oie, il vous faut :

Le jeu de plateau de l’Oie
2 Dés
Un pion pour chaque joueur

Commencer une partie de jeu de l’Oie :

Chaque joueur joue chacun son tour en lançant les 2 dés. Suivant le nombre ou chiffre obtenu, le joueur avance son pion case par case.

Il existe des règles du jeu de l’Oie à respecter selon le nombre que l’on fait ou de la case sur laquelle on tombe. Voyons plus en détails ces règles :

Au commencement de la partie, si l’un des joueurs fait 9 par 6 et 3, il doit avancer son pion sur la 9eme case
Si lors de la partie, le joueur tombe sur un mot il collecionne un billet representant ce mot.
Certaines cases indiquent des gages a effectuer si le joueur tombe dessus, si on refuse d'effectuer le gage, on passe son tour.

Comment gagner une partie de jeu de l’Oie :

Le joueur qui aura reçu le plus de billets representants les mots de la francophonie sera le vainqueur.

La Francophonie 2017
20170324_24_arts_oratoires_ministere_culture_0032.jpg
20170324_24_arts_oratoires_ministere_culture_0032.jpg, © CAO

Concours des arts oratoires 4

Proposé par SAEromainville le 10/01/2018

Concours des arts oratoires édition 4

                                                                                                                    

Introduction

Suite au succès des trois premières éditions, le service action éducative de la ville de Romainville a décidé d’organiser une 4ème édition du concours des arts oratoires pour l’année 2017/2018. Cette action s’inscrit dans le cadre de la semaine de la langue Française et de la francophonie qui aura lieu du 17 au 25 mars 2018, et  découle des orientations politiques de la ville.

 

Thématique retenue par le ministère de la culture et de la communication

Cette nouvelle édition  Dis-moi dix mots sur tous les tons permettra de s'interroger sur les multiples rôles de la parole dans la société : la parole que l'on prend, mais aussi celle que l'on donne ou que l'on partage, au gré des discours et des conversations de tous les jours. 

Parler, c’est mobiliser la voix, le ton, l’accent : Autant d’espace de liberté où l’improvisation à toute sa place.

Parler, c’est mettre son corps en jeu...et en scène ! S’exprimer en public constitue pour chacun un défi qui favorise non seulement la maitrise de la langue, mais aussi l’estime de soi.

Parler, c’est partager. Dans une démocratie, il s’agit d’argumenter pour convaincre, en un débat respectueux des autres où la parole va de pair avec l’écoute.

Parler, c’est transmettre par la voie de la littérature orale : Mythes, Légendes, Contes… On a tous une histoire à raconter !

Parler, c’est parfois même parler pour ne rien dire, de tout et de rien, de choses et d’autres.

Parler, c’est surtout un plaisir : le plaisir de la réplique que l’on savoure au moment de la prononcer, du bon mot que l’on a sur le bout de la langue.

Un florilège de mots sur ce thème, choisis avec nos partenaires francophones, vous est proposé : accent, bagou, griot, jactance, ohé, placoter, susurrer, truculent, voix, volubile.

Le thème de la 4ème édition du concours des arts oratoires sera : Le langage : usages, conséquences et enjeu social.

 

Constat & Lien avec le PEDT

Qu’est-ce qu’une parole ? Un mot ? Une expression ? Quelle importance occupe l’accent, le ton, le rythme et la tonalité de la voix dans une conversation ? C’est à ces questions que le ministère de la culture et de la communication nous invite à réfléchir.

Le thème  Langage : usages, conséquences et enjeu social, a vocation à s’interroger sur le rôle du langage, son enjeu social, ses usages multiples, ses conséquences sur notre vie personnelle, scolaire, professionnelle, relationnelle.

 

Le concours des arts oratoires 4 est un moyen d’atteindre trois objectifs du volet citoyenneté et laïcité du PEDT.

Axe 3 : promouvoir dès le plus jeune âge la pratique du dialogue et développer les actions d’éducation aux médias et à l’information

Le dialogue est un moyen essentiel pour entrer en contact, connaitre et comprendre autrui. La thématique du concours, étant justement liée à l’oralité, permettra d’instaurer dans les différents temps de préparation, des dialogues et échanges sur différents thèmes.

Axe 4 : Soutenir les initiatives pour la promotion de la diversité

Pour l’axe 4, deux actions mentionnées dans le PEDT  correspondent parfaitement au projet concours des arts oratoires :

Renforcement des actions permettant de valoriser la richesse, l’expérience, le savoir-faire, les initiatives des Romainvillois.
 Mise en place d’activités d’expression de soi autour de son identité, ses origines, ses ressemblances et différences.

En effet, le Concours des arts oratoires valorise la richesse individuelle et le potentiel créatif de chaque participant, favorise l’expression et l’estime d soi.

Axe 5 : renforcer les actions contre les déterminismes sociaux

Pour tenter de créer de l’égalité, et donc lutter contre les déterminismes sociaux ;  il faut, à mon sens : s’efforcer de donner des moyens intellectuels et culturels qui permettront aux jeunes de pouvoir s’épanouir socialement et scolairement.

En travaillant sur : l’expression orale, la langue Française, l’élocution, la diction, l’apprentissage d’un texte ; en se mettant en scène, sur des  espaces d’expressions prestigieux, on permet clairement à des enfants et adolescents de gagner en capital confiance et en capacité mieux à s’exprimer.

 

La 4ème édition du Concours des arts oratoires va permettre aux animateurs/éducateurs/professeurs de créer en amont de la préparation des spectacles, un espace de réflexion sur la communication, ses usages, modes et ses objectifs.

Un vocabulaire riche permet d’exprimer et d’organiser ses pensées. Les mots sont le véhicule entre soi et le monde extérieur. Ils  facilitent la compréhension mutuelle entre les hommes. A contrario, Un vocabulaire pauvre peut constituer un véritable handicap social.

Face à un employeur, pour un examen, dans nos relations amicales et autres, nous sommes toujours en situation de communication.  Par conséquent, améliorer ses capacités à construire des phrases et à s’exprimer en public, à maitriser au mieux son stress et sa timidité, c’est gagner en possibilité de s’épanouir en société.

Les jeunes que nous accueillons ont pour beaucoup des difficultés avec le Français autant à l’oral qu’à l’écrit. Adeptes des nouveaux modes de communications : Tchat, Internet, Réseaux sociaux, Sms, ils ont des codes langagiers souvent non propices à une réussite scolaire et professionnelle.

Le projet « concours des arts oratoires », s’appuie donc sur ces constats  et tente de répondre à deux problématiques :

comment faire aimer la langue Française à des publics jeunes ?
Comment accompagner des publics jeunes, à améliorer leur capacité d’expression, d’élocution et de verbalisation.

 

 

Objectifs pédagogiques

Œuvrer à l’amélioration du langage écrit et oral des enfants et jeunes adolescents de la ville
Développer le goût des mots, de l’écriture et de la lecture
Promouvoir la langue Française
Améliorer ses capacités à verbaliser ses pensées, exprimer ses idées et parler en public

Objectifs opérationnels

Créer un événement fédérant les différents acteurs associatifs, municipaux, et autres structures de la Ville de Romainville
Créer des espaces de réflexions et d’exercices sur l’expression orale
Faire intervenir des professionnels de l’oralité (Conteur, acteur, poètes) pour accompagner chaque dans groupe dans la construction de leur spectacle.
Construire des ateliers liés aux pratiques oratoires (théâtre, conte, slam, poésie, lecture,etc...)
Préparer un spectacle et le jouer le jour du concours

Principe

Le concours des arts oratoires est un concours basé principalement sur l’oralité. Des équipes entre 3 et 8 participants maximum, s’inscrivent en auprès du référent de projet. Deux catégories d’âges concourent, les enfants-primaires, et les ados-collégiens-lycéens. Le total des équipes inscrites ne peut excéder seize : huit chez les enfants, et huit chez les ados. Une fois inscrites, les équipes élaborent leurs prestations sur le thème prédéfini. Celles-ci doivent reposer principalement sur les mots, la verve, l’éloquence (Conte, Théâtre, Poésie, Rhétorique, discours, Slam, chant) et ne pas excéder 12 minutes tout en restant en cohérence avec la thématique du Concours.

 

Jour du Concours et système de récompenses

Organisation de l'événement 

Le vendredi  23  Mars  2017 au salon d’honneur de la Mairie de Romainville

 

18h : entrée des équipes et des spectateurs

18h30 : ouverture du Concours – Discours et présentation

18h45 : début du Concours section enfance

19h15 : fin du concours section enfance enfance

19h30 : début de la section jeunesse

20h15 : fin de la section jeunesse

20h30 : Remise des récompenses et clôture du Concours

20h45 : Buffet – dégustations-Photo

21h30 : Fin du l’événement

Quatre jurys devront évaluer les performances sur quatre critères distincts :

La pertinence de la prestation par rapport au thème donné
La qualité d’interprétation et l’éloquence.
La qualité du message véhiculé
L’originalité de la prestation et la maîtrise des textes

En lien avec les critères d’évaluation des bons d’achats culturels pour chaque participant des quatre équipes  lauréates seront à gagner :

un prix : Qualité d’interprétation
un prix pertinence de la prestation
un prix : qualité du message véhiculé
un prix originalité

A noter que les équipes sont dans l’obligation d’introduire les dix mots (cités ci-dessus) dans leur prestation. Les autres équipes seront récompensées par des médailles.

 

Déroulement

1er phase

De septembre à Novembre 2017

Communication du projet et inscription des équipes, rencontres entre partenaires et des réunions d’informations. L’ensemble des équipes inscrites devront être inscrites avant le 31  Novembre 2017.

Une Réunion d’information et de lancement du projet est prévue le Lundi 16 octobre 2017 à 16h30 en salle du conseil en Mairie

2ème phase

De Décembre à Février 2018

Préparation et élaboration des prestations par les équipes pour le concours. Durant cette période, des actions éducatives autour du langage, de l’éloquence, seront menées en partenariat le service Culture  par la compagnie de théâtre ARKADINA.

 

Formation des accompagnateurs : entre octobre et novembre 2017
Accompagnement des équipes participantes : entre novembre 2017  et janvier 2018, pour un total de 2h par équipe, soit 32h pour l’ensemble des seize équipes.
Support de réflexion pédagogique : spectacle présenté par la compagnie ARKADINA  le vendredi 23 février 2018 

3ème Phase

Mars à Avril

Le concours se déroulera le vendredi 23 mars 2017. En avril, des temps seront à prévoir pour évaluer l’action avec les différents partenaires.

 

 

 

 

Accompagnement des équipes – Parcours Culturel

Le thème du concours des arts oratoires étant lié à l’oralité et l’éloquence, nous ferons intervenir une compagnie de théâtre en résidence sur la ville est en lien avec le service Culture pour :

Accompagner les jeunes dans la maitrise de leur texte
pour sensibiliser les jeunes et les accompagnateurs sur les enjeux socioculturels du langage.

Modalité d’intervention

Formation des accompagnateurs

Afin que les adultes accompagnent aux mieux les équipes dans la construction de leurs spectacles, la compagnie Jackart  propose une formation autour langage entre  novembre et décembre 2017 qui nous permettra de nourrir notre réflexion sur le thème du concours.

Accompagnement des équipes participantes

Chacune des seize équipes, pourra bénéficier,  de 2h d’accompagnement dans la maitrise des  textes et la construction des prestations par les artistes de la compagnie Jackart.

 

Support de réflexion pédagogique

Les équipes jeunesses (à partir de 11 ans) et leurs encadrants, sont invités à assister à un spectacle de La compagnies ARKADINA le vendredi 23 février 2018  intitulé « ARRÊTE JE VOIS LA PAROLE QUI CIRCULE DANS TES YEUX ». Ce spectacle, en lien avec le thème du concours des arts oratoires, participera à la réflexion que nous souhaitons susciter sur le langage.

Le service Culture propose aux  encadrants des équipes, de voir en amont le spectacle au Théâtre de la Loge  à une des dates suivantes : 

21 Novembre à 19H00
22 Novembre à 19H00
23 Novembre à 19H00
 24 Novembre à 19H00

 

 

Concours des arts oratoires 4
Jouons avec les mots à la bibliothèque d'Auzances
dscn1012.jpg, © S.C

Jouons avec 10 mots

Proposé par Bibliothèque municipale d'Auzances le 10/01/2018

Après les jeux de société, Magot vous propose cette fois de jouer avec dix mots de la langue française.

Rendez-vous Mercredi 21 mars, à 15h30, à la bibliothèque d'Auzances (durée: 1h30 env.)

Jouons avec 10 mots
affiche intercollege 2018
affiche intercollege 2018, © LIS

Match inter collège du Trophée d'Impro Culture et Diversité de Savoie

Proposé par Ligue Impro Savoie le 10/01/2018

Aprés leurs matchs intra-collèges respectifs, le collège Côte Rousse de Chambéry-le-haut et le collège Combe de Savoie d'Albertville vont jouer le match inter-collège du Trophée d'Impro Culture et Diversité.

MATCH INTER COLLEGE TROPHEE D'IMPRO CULTURE DIVERSITE

CHAMBERY VS ALBERTVILLE

Le Mercredi 14 mars 2018 à 14h30 - Dans la Salle de Maistre d'Albertville

Créé à l’initiative de Jamel Debbouze et Marc Ladreit de Lacharrière, le Trophée d’Impro Culture & Diversité est organisé par la Fondation Culture & Diversité dans différentes villes de France depuis 2010.

Il a pour objectif l’épanouissement et le vivre ensemble de collégiens par la pratique de l’improvisation théâtrale. Jamel Debbouze parraine le Trophée d’Impro Culture & Diversité. Les ateliers d’improvisation sont développés dans 32 collèges de 16 territoires (Ardèche, Bordeaux, Brest, Cavaillon/L’isle-sur-la-Sorgue, Chambéry, Grasse, Lille, Limoges, Lyon, Marseille, Nancy, Paris, Rennes, Rochefort, Toulouse et Trappes).

Guidés par des comédiens professionnels, les collégiens y apprennent les fondements de l’improvisation et les techniques-clés de l’art dramatique. Ils participent à des matchs dans leur collège, dans leur ville, au niveau régional lors de tournois de qualification, puis au niveau national avec la finale.

Renseignements :

PDG et Compagnie-Ligue Impro Savoie
67 rue Saint-François de Sales
73000 Chambéry
Tél : 04 82 53 06 51

Plus de renseignements sur le site dédié

Match inter collège du Trophée d'Impro Culture et Diversité de Savoie
mail_signature_2018.png
mail_signature_2018.png, © prisme

Concours d'écriture 2017-2018 Nouvelle-Aquitaine « Dis-moi dix mots sur tous les tons »

Proposé par Prisme Limousin le 11/12/2017

 
Le concours d’écriture « Dis-moi dix mots » pour fêter langue française et la Francophonie est lancé. 
 
La nouveauté de cette année est l'ouverture du concours à l’ensemble de la région Nouvelle-Aquitaine.

Pour en savoir plus, cliquez ici
 

Concours d'écriture 2017-2018 Nouvelle-Aquitaine « Dis-moi dix mots sur tous les tons »

Dailymotion

Facebook

Twitter

Partenaires