Accueil > Actualites > Des apprentis s'emparent des dix mots en tissant une Toile de métal

Des apprentis s'emparent des dix mots en tissant une Toile de métal

Taille actuelle: 100%

Proposé par Dis-moi dix mots le 18/04/2017

La Toile des Maudits 750x300
La Toile des Maudits 750x300, © 1re année CAP métallier-serrurier d'Avignon

Des apprentis avignonnais s'emparent des dix mots en tissant une Toile de métal

Ils sont jeunes, créatifs, talentueux : les apprentis en 1re année de CAP métallier-serrurier d’Avignon ont réalisé, dans le cadre de l’opération « Dis-moi dix mots », une pièce en atelier qui dynamite tous les préjugés sur l’apprentissage !

« Nous sommes souvent mal perçus dans l’apprentissage de la métallerie… Nous sommes des « maudits »… Mais nous savons réfléchir, et créer de belles choses… On n’est pas des nuls : on a des mots à dire. » (les apprentis)

Cette réflexion constitue le fer de lance de leur projet, qu'ils ont choisi d’intituler « La Toile des Maudits (mots dits) ».

Au départ, leur formatrice de français avait en tête « une création purement littéraire » (texte, poésie) ou artistique (dessin) » autour des dix mots. Mais c’est à l’initiative des jeunes que le projet initial à acquis une envergure pluridisciplinaire, au point d’aboutir à la réalisation d’une pièce en atelier !

Après plusieurs séances de recherches lexicales, de rédaction de textes, de sensibilisation à l’univers numérique, puis de réappropriation en cours de technologie, le résultat impressionne par son originalité et sa profondeur : une toile en métal, clin d’œil à la thématique de cette édition (« Dis-moi dix mots sur la Toile »), nous rappelle que bien des mots liés aujourd’hui au monde virtuel ont également d’autres sens beaucoup plus concrets.

L’incarnation, dans la matière, de cette polysémie du langage, nous invite à réfléchir sur le rapport entre les mots et les choses, sur l’écart entre la réalité et les mots qu’on utilise pour la désigner.

Sur la toile se baladent aussi de petites frimousses métalliques, témoins d’un autre visage de la langue française : celui de la créativité, de l’innovation, par le façonnage de mots nouveaux comme « émoticône », mot-valise dont les deux parties semblent avoir été soudées ensemble, telles deux pièces de métal.

En rendant hommage à la créativité de la langue française, les jeunes nous démontrent aussi celle de l’apprentissage, formation trop souvent dévaluée et pourtant débordante de talent, de dynamisme et de sensibilité. Merci aux jeunes pour ce très beau projet qui témoigne, une fois encore, de l’incroyable diversité des initiatives rassemblées autour des dix mots.

En savoir plus sur le projet « La Toile des Maudits (mots dits) ».

Dailymotion

Facebook

Twitter

Partenaires