Accueil > Boite a idees > Realisations > Dis-moi dix mots en ethno

Dis-moi dix mots en ethno

Taille actuelle: 100%

Proposé par Bibliothèque Ma... le 28/03/2017

Bibliothèque Marie Madeleine Lancoux, Musée d'ethnographie (MEG)
0770.jpg, © Photo J. Watts © MEG

La Bibliothèque Marie Madeleine Lancoux du Musée d’ethnographie de Genève s’associe à DisMoiDixMots en créant des parallèles entre les mots de la toile et l’ethnographie.
Chaque mois, l'un des dix mots se retrouve dans un des documents de la bibliothèque et illustre l’ethnographie.

* Personne qui cherche, fouille partout en quête de découvertes.

Quel est le lien entre un fureteur et l’ethnologie ?
C’est dans un article traitant de l’empathie pour la profession d’ethnographe que le verbe « fureter » apparaît.
Cet article scientifique signé Laurence Nicolas et portant le titre « L'empathie, aporie ou doute méthodologique ? De l’affection à la méthode » on peut lire à propos des méthodes de recherches ethnologiques :
« Mais la question méthodologique qui finalement taraude le plus l’ethnologue tourne autour de la « meilleure » façon d’aller « FURETER dans le tour d’esprit d’un autre peuple » et cette métaphore traduit en même temps le sentiment coupable de braconnage qui, à certains moments, envahit l’observateur‑chasseur. »

Si ce sujet vous intéresse, vous trouverez cet article paru en 2008 dans le n° 114 de la revue Journal des anthropologues de l’Association française des anthropologues à la bibliothèque du MEG ou dans l’édition électronique de la revue en ligne https://jda.revues.org/316?lang=fr

  • Le mot retenu pour le mois de février 2017 est TELESNOBER*

*Consulter fréquemment son téléphone intelligent en ignorant les personnes physiquement présentes.

Dans l'ouvrage intitulé Tyrannie technologique : critique de la société, numérique de Cédric Biagini Guillaume Carnino et Celia Izoard, une situation similaire à du « télésnobage » est décrite :
« Allô ?
- Ouais, je suis à la boulangerie.
- Une baguette.
- Non, je parlais à la dame.
- Quoi ?
- A moins le quart, OK. »

  • Le mot retenu pour  le mois de janvier 2017 est CANULAR.

En art, la question de l’authenticité est cruciale. Cependant, la réalité est souvent complexe et on ne peut raisonner simplement en termes de « vrai» ou de « faux ».
Est-ce que le double d’une œuvre faite par l’artiste lui-même est une contrefaçon ? Est-ce qu’une copie d’une toile faite par l’atelier d’un artiste est une falsification ?

Voici ce qu’écrit Pascal Mongne dans l’ouvrage Xihuitl : le bleu éternel : enquête autour d'un crâne (Ed. Images en manoeuvres, 2011) :
« Si les causes de l’apparition du faux peuvent être variées : religieuses, politiques ou nationalistes, scientifiques, canulars, etc., celles-là sont en effet rares et font figure d’exception. »

  • Le mot retenu pour le mois de décembre 2016 est  AVATAR.

En ethnographie et en anthropologie, et plus précisément dans l’Hindouisme, AVATAR a une signification bien précise. Voici la définition exacte qui nous est donnée par le livre de Dharam Sabhash portant le titre L’Hindouisme pour tous (Ed. Le Plein des sens, 2001).
« Les avatars, ou avatara, sont des intermédiaires entre les hommes et les divinités. Ainsi les dieux se manifestent-ils sous des formes qui peuvent être perçues par les êtres les plus simples. »

  • Le mot retenu pour le mois de novembre 2016 est NUAGE.

La bibliothèque du MEG vous invite à découvrir le film documentaire de Nadine Assoune, Les bardes de Gengis Khan (Ed. La Huit Distribution, 2005).
Ghan, jeune mongol est initié au chant diphonique. Son père lui apprend, en observant les NUAGES, comment la musique se compose à partir des mélodies de la musique naturelle.

Type :  Lecture
Organisateur :  Acteur culturel
Public :  Tout public

Dailymotion

Facebook

Twitter

Partenaires