Accueil > Boite a idees > Réalisations

Réalisations

Taille actuelle: 100%

p1090061.jpg
p1090061.jpg, © aletheia

Caravane des dix mots Languedoc Roussillon : l'aventure 2015, bilan

Proposé par Centre de Création du 19 le 26/08/2015

La Caravane des dix mots Languedoc Roussilllon a repris sa route en 2015, entre le mois de janvier et le 6 juin, date de la Journée de restitution annuelle.

Cette action culturelle régionale comporte des ateliers artistiques : écriture, musique, théâtre, arts plastiques, ... organisés en lien avec les médiathèques de la région. Elle met en place également une Journée professionnelle "Travailler ensemble avec les mots" autour de la Semaine de la langue française et de la Francophonie.

Elle s'est clôturée cette année au domaine de Bayssan, à Béziers : les participants aux ateliers se sont retrouvés à cette occasion pour partager de manière simple et émouvante leurs productions créatives à partir des dix mots 2015.

Caravane en Languedoc-Roussillon : journée de restitution 2015

Caravane en Languedoc-Roussillon : journée de restitution 2015, par 2015 Caravane des dix mots / Véro Martin

 

Cette action est soutenue par la Drac et la Région Languedoc-Roussillon, le Conseil Départemental du Gard, la Fondation SNCF et Crédit Mutuel.

Pour en savoir plus sur 2015, regardez le film, découvrez photos et créations, lisez le recueil et les textes : tout sur le site internet.

Appel à projets 2016 : déposez votre dossier avant le 30 septembre 2015. 

En quelques mots # La caravane des 10 mots LR 2015, par aletheia

 

Caravane des dix mots Languedoc Roussillon : l'aventure 2015, bilan
carnets_de_voyage.jpg
carnets_de_voyage.jpg, © Yannick LAURENT

Carnets de voyage Dis-moi dix mots… que tu accueilles à l'hôpital

Proposé par LAURENT le 27/07/2015

TRIO Contrebasse – Comédien – Patient(s)

Semaine de la Langue française et de la Francophonie - 16 au 21 mars 2015

 

Spectacle arborescent et participation des patients

Le spectacle « Carnets de Voyages » proposé cette année est un spectacle arborescent. Les spectateurs choisissent chaque jour la destination où ils souhaitent se rendre. Tous partent de France, de Paris, de l’Hôpital… mais très vite les chemins divergent.

Le choix est large. Il reprend celui de l’origine des 10 mots à l’honneur : Allemagne, Italie, Sénégal, Hawaï, Groënland, Chine…

La participation des patients est accentuée par ce procédé arborescent.

Deux cartes sont proposées aux patients pour les aider à choisir leurs destinations : une carte d’Europe, et au verso une carte du Monde.

carte_monde_avec_destination.jpeg
carte_monde_avec_destination.jpeg, © Yannick LAURENT

 

Nous avons réfléchi à une circulation entre les destinations offrant un choix important mais limité (en moyenne 3 choix possibles après chaque étape) de sorte à fludifier les enchaînements et aider le patient à trancher.

De même, il nous a paru beaucoup plus pertinent de faire choisir jour après jour les destinations aux patients (et non de définir le parcours entier du voyage dès le premier jour). Ainsi le choix est sans cesse réactualisé. Il offre du projet au patient pour le lendemain, et peut s’effectuer par contraste (passer de Hawaï au Groënland a souvent séduit les patients et relancer leur écoute).

 

Chaque spectacle quotidien donne lieu à 3 temps :

-       un temps sur le plaisir du voyage, les aventures liées au voyage, aux découvertes des cartes, à l’apréhension, la joie et la surprise du trajet

-       un temps sur la destination choisie (cf extrait en fin de dossier)

-       un temps de découverte du « mot », trésor de voyage ramené du pays raconté.

 

Le spectacle arborescent nous a paru une évolution positive du feuilleton théâtral aux épisodes feuilletonnants que nous avions développé en 2014.

En effet, l’adaptation au patient est encore plus grande. Il peut lui même conduire le récit, et le suspendre pour y participer par ses souvenirs de voyage et/ou ses interrogations quant à l’étymologie et l’évolution des 10 mots.

 

Un rapport à la langue moins théâtral né du processus de création du corpus texte du spectacle

« Votre voyage au Groënland avait l’air magnifique… mais briser les dents des chiens de traineau… je vous admire parce que moi je n’aurais pas pu ! ». Voilà un des témoignages de patient après une étape du voyage au Groënland. Pourtant aucun des interprètes n’est allé au Groënland !

La fiction a opéré. Le rapport à la langue très concret, l’adresse très directe du texte souvent su par cœur vient du travail de conception du montage textuel.

Les improvisations en répétitions ont amené une grande appropriation du récit toujours adressé à la première personne.

Pour le 3ème temps sur l’étymologie, le regard d’hommes de lettres, et les anecdotes sur les 10 mots, la posture était celle d’un linguiste passionné, dévoilant ses secrets dans un échange spontanné avec l’assistance. 

 

La réussite de la ritualisation du rdv

C’est un principe qui chaque année nous semble fondateur de la réussite de fidélisation rapide des patients.

Plus le rendez-vous peut s’inscrire dans la répétition à heure fixe durant la Semaine, plus l’échapée offerte par la fiction et le dispositif musical opère.

La réussite de la réccurence ritualisée (c’est à dire exactement à la même heure) dépend beaucoup des liens que nous avons avec chaque responsable à l’intérieur de chaque Hôpital.

Exactement la même minute, chaque jour pour la suite du voyage !

Le principe est désormais adopté dans tous les Hôpitaux. Son efficacité est comprise.

Souvent les patients nous attendent les yeux rivés sur la pendule. A l’heure exacte, il faut commencer !

 

Utilisation, Diffusion des outils (livrets et affiches) de la DGLFLF pour la Semaine de la Langue Française

Les livrets et affiches ont été remis en amont aux responsables culture des hôpitaux partenaires lors des rdv d’organisation préalables que nous avons eu avec eux.

Ils ont été distribués aux patients quelques jours avant le début de la Semaine de la langue française.

Leur consultation s’est intensifiée dès le deuxième jour. L’envie de deviner le mot provenant de la destination choisie accroît la curiosité de lecture des livrets.

Les affiches, dont la beauté graphique a été très appréciée, permettent dans chacun des lieux de représentations collectives (salon, hall, lieu de convivialité) de garder à l’esprit les mots et le cadre international de la manifestation dans lequel notre spectacle itinérant s’inscrit.

Ce sont des éléments de valorisation de l’événement, de la DGLFLF (dont la mission est souvent expliquée à cette occasion) mais également de nos relais responsable culture dans les hôpitaux.

 

En 2016, l’exposition complète des affiches dans les halls des hôpitaux pourrait encore enrichir l’événement.

 

La discussion avec les patients après chaque épisode du feuilleton

Nous avons revu et adapté notre projet suite à la demande de certains cadre de soin (surtout dans les services de gériatrie) d’une discussion suivant chaque épisode du feuilleton théâtral.

 

L’enjeu d’une discussion avec les patients après chaque épisode est un nouvel enjeu organisationnel pour nous. En effet, les contraintes des soins hospitaliers font que la plupart de nos lectures spectacles ne peuvent se dérouler qu’entre 13h et 18h.

Afin de toucher un large public, nous allons souvent dans 2 hopitaux différents chaque après midi.

Nous avons donc très en amont aménagé quelques spectacles le matin pour optimiser le temps.

Mais surtout notre nouveau principe de spectacle en 3 temps permet d’intégrer la discussion dans un spectacle parfois dialogué avec le public. Cela nous aide à garder le rythme des plannings pré établis.

Un relai s’est préalablement s’organisé avec les personnels soignants ou les arts thérapeutes afin qu’ils prennent en charge une partie du débat.

Nous avons prévu de plus larges temps d’interventions avec chaque patient / ou groupe de patients, et légèrement raccourci chaque partie quotidienne du feuilleton.

D’une durée moyenne (texte et musique) de 8 minutes, nous sommes descendus à 6 minutes.

 

La qualité artistique et organisationnelle dû à la fidélisation des établissements hospitaliers à la Semaine de la langue française

Nous avons pu profiter d’un socle de relations et d’expériences avec 7 hôpitaux avec lesquels nous avions déjà travaillé en 2014 :

- La fondation hospitalière Sainte Marie, Paris 15ème
- L’Hôpital Charles Foix, Ivry-sur-Seine
- Hôpital Rotschild, Paris 12ème
- Groupe Hospitalier Fernand Widal / Lariboisière, Paris 10ème
- Hôpital Raymond Poincaré, Garches
- Hôpital Corenton Celton, Issy les Moulineaux
- Le Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint Simon, Paris 12ème 

Mais nous avons également pu proposer l’opération au seul nouvel établissement labelisés en 2015, qui l’a accepté avec beaucoup d’entrain :

- La Maison Hospitalière de Cergy le Haut, Cergy le Haut.

Nous voyons les enjeux d’une adaptation sur mesure dans des établissements hospitaliers où nous connaissons désormais aussi bien les problématiques des rythmes de soins, les enjeux de perception des malades, que les contraintes pratiques (déchargement du matériel, circulation et déambulation entre les différents services…)

Ainsi la cohérence de suivi avec les établissements hospitaliers labellisés « Culture et Santé », nous semble juste et dans un rapport d’efficacité significatif.

Le lien avec l’ARS et la DRAC est par ailleurs continu tout au long de l’année (participation aux journées de réflexion, à la création du structure ad hoc de coordination des actions, au remise de prix du label « Culture et santé » en janvier).

 

La contrebasse

L’objectif de renouveler l’univers artistique en modifiant le rapport au texte s’est adossé sur un accompagnement muscial différent. L’expérience nouvelle avec la contrebasse cette année a été très riche.

L’instrument présente de nombreuses qualités dans cette aventure.

La délicatesse et l’amplitude des sons proposés (possibilité de jouer sans archet dans les lieux exigus, ou à forte raisonnance).

La beauté et la taille de l’instrument prolonge l’idée amorcée avec les percutions précédemment : l’apparition en chambre de l’instrument est un événement festif perçu comme un cadeau.

Nous entendons souvent en entrant dans les chambres : « Vous avez préparé tout cela uniquement pour moi ? » 

 

 

Carnets de voyage Dis-moi dix mots… que tu accueilles à l'hôpital
Concours j'épelle 2014
Concours j'épelle 2014, © Hnas

J'épelle à Boissy Saint Léger

Proposé par clubdesjeunes1217ans le 27/07/2015

Le Club des Jeunes 12/17 ans de Boissy Saint Léger s'est inspiré du célèbre concours d'orthographe américain « Le National Spelling Bee » et propose, chaque année, le concours d'orthographe intercommunal "J'épelle" pour les jeunes scolarisés du cm1 à la 5e.

Ce projet est né du constat que la plupart des activités proposées aux jeunes sont généralement de loisirs ou sportives et l’idée a été d’innover en confrontant des jeunes dans une action ludo-éducative dite « intellectuelle ».

Le but est donc de proposer aux jeunes une compétition similaire au cours de laquelle ils s'affrontent de manière collective (par équipe de 2 à 3 membres). L'implication des services municipaux (jeunesse, social, culturel) et des établissements scolaires (écoles, collèges, lycées..) des différentes communes est partie intégrante de ce projet.

L’objectif n’est pas d’évaluer le niveau scolaire des participants, mais de susciter ou développer chez eux l’envie d’apprendre tout en s’amusant, car l'une des principales motivations des enfants à s’engager et à poursuivre une activité est avant tout d’« avoir du plaisir».

De plus, le fait de les sensibiliser autour d’une telle activité permet de :

- les responsabiliser quant à leurs scolarités de manière ludo-éducative ;

- favoriser leur épanouissement en développant leurs propres capacités ;

- promouvoir l’apprentissage de la citoyenneté grâce à une cohésion de groupe ;

- renforcer les liens entre les enfants, le corps enseignant et les services de la ville ;

 

Les Jeux Proposés

 

  • Les Roi des Mots

C'est le « jeu phare » proposé dans les collèges et les accueils de loisirs du Val de Marne.

Le principe ? Épeler sans se tromper des mots compliqués : 424 mots font partie d'une liste transmise en amont aux participants et les égalités sont départagées par des mots choisis dans le dictionnaire.

La longueur de la liste de mots proposés ne les a pas effrayés, au contraire, l'enthousiasme et la spontanéité des jeunes ont grandement contribué à la réussite de cette activité.

Il existe aussi une version adaptée de ce jeu pour les élèves de primaire qui connaît le même succès.

Ce fut aussi pour les participants l'occasion de se familiariser avec les dix mots de la Francophonie que l'on intègre chaque année : sérendipité, amalgame...

« Savoir que l'on aurait l'un des dix mots dans les phases finales, nous a motivé encore plus car on les connaissait tous ! » reconnaît l'un des participants.

Des séances d’entraînement ont même été organisées avec des enseignants et au sein des ateliers d’accompagnement à la scolarité.

On a pu noter la participation massive d’enfants en difficulté scolaire ou encore de certains souffrant de troubles de l'apprentissage comme la dyslexie…

divers_074.jpg                Dans les Collèges

 

  • Jeu Boxe avec les Mots

C'est une variante du Scrabble, célèbre jeu de lettres, adaptée aux participants.

Le principe du jeu est de cumuler un maximum de points en créant des mots.

Ce jeu a pu mobiliser un grand nombre de participants et a même permis une mixité (de genre, culturelle et sociale) au sein des seins équipes.

Boxe avec les mots1 boxe aves les mots 2

 

Fort de ce succès local, d’autres communes se sont associées à ce projet et nous comptons, depuis 2010, 16 communes du Val de Marne qui ont participé au concours d'orthographe intercommunal: Boissy St Léger, Sucy-en-Brie, Créteil, Limeil-Brévannes, Périgny-sur-Yerres, Santeny, Villiers-sur-Marne, La Queue en Brie, Champigny sur Marne, Villejuif, Ivry sur Seine, Vitry sur Seine, Nogent sur Marne, Villeneuve Saint Georges, Brie sur Marne et Choisy le Roi.

 

La mobilisation de ces communes s'est faite par l'intermédiaire des accueils de loisirs et structures jeunesse qui regroupent chaque année un grand nombre de jeunes.

 

De 2010 à 2015, nous avons pu obtenir les résultats suivants :

- 16 communes du Val de Marne représentées aux concours d’orthographe

- Concours effectués dans 4 collèges, une école primaire et deux accueils de loisirs,

- Partenariats de l’Académie de Créteil et de Grandes enseignes

- Taux de participation de plus 200 jeunes Val de Marnais chaque année...

 

Et au delà de nos attentes, plusieurs partenariats se sont établis :

La maison d’édition Larousse qui offre des dictionnaires aux gagnants,

- Le Projet Voltaire (t-shirts pour tous les participants)

Bernard Fripiat, auteur et formateur en Orthographe

La Fédération Française de Scrabble

- Le ministère de la Culture et de la Communication qui a fait de la commune de Boissy Saint Léger une des villes partenaires de La Semaine de la Francophonie.

A cet effet, le 18 mars 2015, la finale a été organisée au Ministère de la Culture et de la Communication et les gagnants ont été récompensés par Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et de la Communication.

 

J'épelle à Boissy Saint Léger
L'association d'idées
L'association d'idées, © Caravane des Dix Mots

Jeu d'association d'idées

Proposé par Caravane des dix mots le 02/09/2015

« Que signifie le mot ambiancer ? »
« A quoi vous fait penser le mot
charivari ? »

Voici quelques unes des questions que nous posons aux collégiens et aux élèves de CM2 pour qu’ils s’interrogent sur cette langue française qui nous unit et qui nous rapproche de l’autre; cette langue qui revêt une grande diversité à travers le monde.

Par le biais d’une activité ludique d’association d’idées, les animateurs de la Caravane des dix mots invitent les élèves à donner une définition ou convoquer leur imaginaire en exprimant ce à quoi l'un des dix mots leur fait penser. Ils ont quelques secondes pour l'écrire sur leur ardoise, avant que toute la classe ne découvre au même moment les idées de chacun.

Pour clore cette activité, les enfants regardent le film Florilège 2014 des Caravanes des dix mots « Dix mots à la folie », qui rassemble  des témoignages de francophones s'exprimant autour des "dix mots" dans le monde entier, du Bénin au Québec, de l’Arménie au Tchad en passant par la France et la Slovaquie. Ce film est en libre diffusion sur la webTV de la Caravane des dix mots.

L’objectif final est de leur montrer que nous ne mettons pas les mêmes significations ou imaginaires derrière un mot, qu'il nous soit connu ou inconnu, ce qui constitue une preuve de la richesse de notre diversité culturelle et linguistique.

Ce Jeu d’association d’idées fait partie d’un ensemble d’activités que l’on retrouve dans le projet de sensibilisation à la francophonie et à la diversité culturelle piloté par la Caravane des dix mots et le 2IF (L’Institut International pour la Francophonie de l’Université Lyon 3).

Pour en savoir plus visitez le blog dédié au projet

Sensibilisation à la francophonie et à la diversité culturelle auprès des scolaires, par Caravane des Dix Mots

 

Jeu d'association d'idées
p2150477.jpg
p2150477.jpg, © mary

Les dix mots en roman photo "Darian"

Proposé par Mary MALIFARGES le 03/07/2015

p1280344.jpg

p1280344.jpg, par mary

dsc_0478.jpg

dsc_0478.jpg, par mary

 

Participation au concours " dis moi dix mots" de l'école française d'Erbil au Kurdistan Irakien

Les 10 mots mis à l'honneur cette année ont enrichi la langue française et la palette lexicale de mes élèves de CP.Nous sommes partis à la découverte de la liste à travers les chroniques d'Yvan Amar. Je me suis beaucoup inspirée des fiches pédagogiques FLE du site. Nous avons également joué avec les cartes à découper de scénarimage.

Comme le projet de classe était la réalisation de films d'animation avec comme objectif, apprendre à lire des images et à en manipuler, nous avons décidé de créer un roman photo à partir des 10 mots. Pour  cela, plusieurs étapes :

  • écrire un synopsis 
  • créer un story board
  • confectionner les personnages et les décors ( cf : "Komaneko, petit chat curieux" Folimages)
  • prendre des photographies avec un travail spécifique sur  le cadrage et les plans
  • intégrer les dialogues dans les bulles ( traitement de textes)
  • monter le film avec un logiciel de montage
  • visionner le roman photo en séance spéciale

A travers ce concours, mes élèves de CP ont pu acquérir de nouvelles compétences dans les différentes disciplines : langue française écrite et orale, éducation artistiques, TICE, Vivre ensemble...

Mon projet de classe a pris tout son sens et mes élèves ont mené à bien ce défi en étant valorisés, motivés et autonomes. 

Voici le lien pour la vidéo de "Darian" : ​https://youtu.be/1YOPpILxb6c

 

Les dix mots en roman photo "Darian"
Vitrophanie vitrine Alcazar BMVR
vitrinebmvr-alcazar1.jpg, © Gilbert Ceccaldi

Printemps de la Francophonie 2015 Marseille

Proposé par Gceccaldi le 28/01/2016

Plus de manifestations, une plus grande diversité de disciplines, une meilleure communication, un réseau de partenaires qui s'élargit : l'édition 2015 du Printemps de la Francophonie à Marseille est sous le signe de la croissance.

Pendant un moi et demi cette fête du francais a réuni 400 participants pour les ateliers et plus de 6000 pour les concerts ou expositions à travers 56 événements portés par 31 partenaires.

Plus de manifestations

La troisième édition du Printemps de la Francophonie à Marseille a rassemblé près du double de manifestations et de partenaires en deux fois moins de temps que la première en 2013.

Un large éventail de déclinaisons créatives

La diversité des contribution s'est élargie, alors que la première édition était vraiment centrée sur l'écriture, la lecture et la chanson, depuis 2014 les arts plastiques, le cinéma, le théâtre et la poésie sonore sont de la partie.

Plus de partenaires

Des acteurs majeurs comme le Théâtre National de la Crié et le MUCEM, Musée des Civilisations de l'Europe et de la Méditerranée ont rejoint le panel déjà très riches de partenaires, acteurs culturels et sociaux.

Plus de visibilité avec une présence sur les réseaux sociaux

Un groupe a été lancé sur Facebook pour mutualiser et diffuser les informations de la programmation.

​Un programme plus dense : lancement, concours,...

​Pour la première fois en 2015 nous avons réalisé une manifestation d'ouverture pour lancer la programmation et accueillir les lauréats du concours d'écriture organisé par la Direction des relations internationales de la Ville de Marseille avec 6 Alliances Françaises, celle de Marseille et de 5 villes jumelées: Erevan, Shanghai, Odessa, Glasgow, Gènes.

Les réalisations présentaient un belle diversité : concours d'éloquence, clip Vidéo, diaporama.

Les prix ont été remis à tour de rôle par Mme Anne-Marie d'Estienne d'orves Adjointe au maire déléguée à l'action culturelle, ­Mme Maliza SAID SOILIHI­, Conseillère Municipale déléguée auprès de l’Adjointe aux Relations Internationales et Européennes, chargée des crédits européens et M. Pierre GILOT, Secrétaire Général de l'alliance Français de la Ville de Marseille.

L'animation était assuré par M. Christian Laget Directeur des bibliothèques accompagné de M. Médéric Gasquet Cyrus Maitre de conférence en soco-linguistique à l'université Aix Marseille, spécialiste de l'accent.

Suite à cette rencontre conviviale, le 3eme printemps de la francophonie à Marseille à pris son rythme de croisière en: dictées, chansons, poésie, cinéma, arts visuels, théâtre, slam, musique, gastronomie, expositions, rassemblant près de 400 participants pour les ateliers et plus de 6000 pour les concerts ou expositions à travers 56 événements portés par 31 partenaires.

Rendez-vous est pris pour 2016 !

Printemps de la Francophonie 2015 Marseille
des élèves du centre social de la Capelette pendant le cours de Marie-Laure Pani
13_avril_2015_3.jpg, © Centre social de la Capelette

atelier poésie / cours sociaux-linguistiques du centre social de la capelette

Proposé par capelette le 03/07/2015

 

Bienvenue chez nous, 

Un poéme écrit par les élèves adultes des cours de français lors d'une série de 5 ateliers animé par Marie-Laure Pani, bénévole formatrice en français. Les élèves ont bénéficié d'une série de cours reprenant les 10 mots (images, vocabulaire, textes basés sur chaque mot. L'écriture collective du poéme a ensuite permis aux élèves de remettre en jeu leur savoir et de le partager. 

 

Bienvenue chez nous,

Et installez-vous      

Dans notre jolie kermesse

On va tous s’amuser, en liesse.

Vous avez gagné, bravo !

Vous avez tiré le bon numéro.

C’est une kermesse pour fêter Noël

Il y a un stand, avec de la fausse neige très belle.

Des Inuits invités viennent se rassembler

Pour faire la fête, danser, chanter et jouer.

Il y a des déguisements et des décorations kitsch

Mario fait un speech

Et dit que dans cette kermesse, rien n’est kirsch.

Le responsable de la kermesse est en pleine zénitude

Car l’organisation d’une fête, il en a l’habitude.

atelier poésie / cours sociaux-linguistiques du centre social de la capelette
Présentation de l'exposition à la presse
Présentation de l'exposition par Danielle Milon , Maire de Cassis (à gauche), © Claude Rivière

Cassis participe à la Semaine : résultats du Concours des dix mots

Proposé par MEVA le 03/06/2015

Cette année, la Mairie de Cassis à travers sa Maison de l'Europe et de la Vie Associative a mis en place un florilège d'activités pour fêter la Semaine de la langue française et de la Francophonie 

Concours d'écriture

Les écoles primaires de Cassis, les Cassidens, et les résidents de la Maison de Retraite ont produit textes ou poésies, comprenant les 10 mots, selon le dispositif suivant :

  • Scolaires :

 > classes de CE2 : production collective.

 > classes de CM1 et de CM2 : production individuelle.

  • Cassidens : production personnelle.
  • Résidents Maison de Retraite publique : travail réalisé avec une classe de CM1/CM2.

Retrouvez tous les textes lauréats du concours :

Concours d'écriture à Cassis, par La Maison de l'Europe et de la Vie Associative

Manifestation de remise des prix

​La manifestation a réuni 150 participants cette année.

Des cadeaux, choisis par la Bibliothèque Municipale de Cassis, ont récompensé les lauréats :

  • Classes de CE2 : un cadeau pour chaque classe,
  • Classes de CM1 et de CM2 : un prix individuel aux 3 premiers lauréats.
  • Cassidens : prix individuel aux 3 premiers lauréats.
  • Maison de retraite : un cadeau pour les résidents.

L'exposition

L'exposition "Dis-moi dis mots" a été présentée pendant 3 mois à la Maison de l'Europe et de la Vie Associative, avec mise à disposition de la documentation relative à la manifestation.

Des jeux intégrant les 10 mots sont proposés aux visiteurs.

Les instituteurs sont invités à venir avec leurs élèves visiter l'exposition et travailler sur place s'il y a lieu.

 

 

 

 

Cassis participe à la Semaine : résultats du Concours des dix mots
Les 10 mots prennent le bus !
Les 10 mots prennent le bus !, © Cie Issue de secours

Les dix mots prennent le bus !

Proposé par Cie Issue de secours le 16/09/2015

Les dix mots prennent le bus ! s'est déroulé dans le cadre du festival Oups ! Bouge ta langue ! autour des écritures d'ici et d'ailleurs en langue française, initié par la compagnie de théâtre Issue de secours (direction artistique Pierre Vincent).

Le festival Oups ! Bouge ta langue ! se déroule sur la communauté d'agglomération Terres de France (Villepinte, Sevran, Tremblay-en-France) du 16 au 28 mai 2015.

La compagnie de théâtre Dassyne (direction artistique Sophia Kaghat Danane), associée au festival, a proposé des scènes théâtrales autour des 10 mots 2015 sur la ligne 642 du réseau de bus Transdev. Une "battle musicale" pour illustrer le mot "kitsch", une "kermesse" ambulante, une scène de détente avec hamac pour "zénitude".

En amont de ces interventions, la compagnie Dassyne a mené un atelier d'écriture à la maison de quartier Marcel Paul à Sevran autour de l'opération Dis-moi dix mots. Des textes ont été écrits par les participants autour des mots "grigri" et "amalgame". Ces textes ont été repris dans le bus, dis par des comédiens en voix off. Les deux comédiennes, muettes, proposaient alors musique et jeu d'écriture.

La troisième édition du festival Oups ! Bouge ta langue ! est soutenue par la Communauté d'Agglomération Terres de France, la ville de Villepinte, la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, Ministère de la Culture et de la Communication.

Pour en savoir plus : www.issue-de-secours.net ou rendez-vous sur la page Facebook.

 

Les dix mots prennent le bus !
logo_accentfrancais_hd.png
logo_accentfrancais_hd.png, © Accent Français

Semaine de la langue française à Accent Français - Montpellier

Proposé par Delphine PRADE le 22/05/2015

​Lors de la semaine de la Langue Française qui a eu lieu du 14 au 22 mars, l'école Accent Français, école de français de Montpellier,  a participé au projet "dis-moi dix mots" organisé par le Ministère de la Culture et de la Communication.

Les 22 classes d'Accent Français ont donc appris, exploré et travaillé autour d'un ou de plusieurs de ces dix mots selon leur niveau (classes de A1 à B2), de différentes manières :  en les illustrant par des exemples concrets, en racontant une histoire les englobant, en rapportant l'un de ces mots à une situation personnelle etc...

Les 218 étudiants participants ont ensuite été invités à partager et échanger ensemble sur leurs projets de classe que nous sommes heureux et fiers de partager avec vous dans la vidéo ci-dessous :

Authors :  Accent Français
Tags :  Accent Français

https://youtube.com/devicesupport, par Accent Français

 

Semaine de la langue française à Accent Français - Montpellier

Dailymotion

Facebook

Twitter

Partenaires