Accueil > Boite a idees > Realisations > Ateliers Musée de La Poste organisé par le GRETA MTE 93

Ateliers Musée de La Poste organisé par le GRETA MTE 93

Taille actuelle: 106%

Soumis par Musée de la Poste le 26/02/2015

Production stagiaire
Production stagiaire, © (c) Musée de La Poste

Dans le cadre de l’opération « Dis-moi dix mots que tu accueilles » proposée par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, le Musée de La Poste et le GRETA MTE 93 ont souhaité renouveler le projet d’écriture créative initié lors de l’édition 2013-2014, avec un public en apprentissage du français.

De janvier à février, les 19 participants de niveau A1 ont travaillé autour des mots et composé différents poèmes et collages. Les productions réalisées sont exposées sur le site du GRETA à Bobigny du 25 février au 26 mars 2015.

Les dix mots ont été abordés tout d’abord sous l’angle du voyage : voyage des personnes, des objets et enfin des mots, en faisant référence à l’expérience personnelle des participants, public migrant. Le groupe a travaillé sur la définition des mots et leur pays d’origine (Italie, France…), leur remise en contexte. De « bravo » à « zénitude », les équivalents ont été trouvés dans la langue maternelle des stagiaires (tamoul, thaï, cambodgien etc.).  

A partir de ces premières recherches sur Internet et dans les dictionnaires en séance d’autoformation, les participants se sont appropriés un mot parmi les dix et l’ont illustré sur feuille de couleur, en découpant et collant afin d’associer une image à l’écrit et à sa signification.

Lors de la mise en commun, les stagiaires se sont exprimés à l’oral afin de présenter au reste du groupe leur composition. Certains ont même imaginé une histoire à partir des images choisies. Ex. : Pour « zénitude » une personne a expliqué que la femme sur la photo choisie avait trop travaillé et qu’elle se reposait.

Enfin, ces collages ont été réemployés sur un format raison (50 x 65 cm) en vue de l’exposition. Le groupe s’est montré très impliqué dans la réalisation des feuilles, ils se sont servis de gommettes en forme de lettres de l’alphabet, d’emporte-pièce à motifs variés, de feutres Posca et de pochoirs.

En complément de cette partie créative, il était important d’associer un exercice d’écriture autour des mots, à partir de modèles de poèmes (en fonction du niveau). Ainsi certains ont repris « Liberté » de Paul Eluard et « Barbara » de Jacques Prévert. Après la lecture et l'explication du poème, la consigne consistait à faire remarquer la forme et à relever les champs lexicaux afin de les modifier pour intégrer certains des dix mots. Les stagiaires ont également écrit leur récit de vie : « je m’appelle/j’habite à/je suis marié(e) » etc. 

Tout au long des séances, le groupe s’est montré très investi dans le projet, qui s’est déroulé dans une ambiance chaleureuse et propice à l’échange et à l’entraide entre participants. Le fait de solliciter leur langue les a touchés et valorisés. Cela a permis un temps d'échange sur les notions d'immigration, d'émigration et des emprunts linguistiques. La comparaison entre leurs différentes langues leur permettra certainement  d'acquérir des compétences d'observation et de comparaison nécessaires à l'apprentissage d'une langue. Ils ont même intégré certains de ces mots dans l'échange quotidien de la classe. 

« Bravo » à tous !

Type :  Atelier
Organisateur :  Acteur culturel Acteur éducatif
Public :  Public en apprentissage
Thématique :  Arts Plastiques

Dailymotion

Facebook

Twitter

Partenaires